Monaco en Allemagne

21 octobre 2013
PCC513_JB0462

Der deutscher Monaco est le surnom du Norisring. Situé au centre de la ville de Nuremberg, le circuit est particulier. Il n’est composé que de 4 virages, deux épingles en 1ère et une chicane en 2ème. Les temps au tour sont aux alentours des 52 secondes. Autant dire que les écarts de chronos ont été serrés ce weekend puisque 20 pilotes se sont qualifiés avec 1 seconde d’écart.
Aux essais libres je me suis directement senti à l’aise et je décroche le 8e temps à 4/10e du meilleur. En revanche au qualification je n’ai pas réussi à trouver le gap me permettant d’avoir un tour bien clair (35 voitures sur 2,5km c’est énorme). Je me suis tout de même qualifié pour la superpôle avec le 12e chrono et le 14e pour la course 2.
J’ai pris un départ canon pour la course 1 et en trois tours je suis remonté en 9e place, 2e des rookies et le 1er en ligne de mire. Puis à la mi-course j’ai perdu le rythme, mes pneus se sont détériorés à la suite des batailles dans le peloton. Je me suis défendu, mais j’ai perdu 3 places malheureusement. J’ai quand même arraché un podium rookie!
En course 2 j’ai pu doubler et éviter les pièges des accidents au départ jusqu’à la 11e place. Ensuite je me suis battu pour la 9e place à nouveau, mais impossible de trouver une ouverture sans prendre de risques suicidaires. Donc 11e à l’arrivée.
J’ai découvert pour la première fois les courses en ville ce weekend. Les sensations sont vraiment différentes des circuits normaux il faut frôler les murs, bien sentir où se situent les bosses et les spectateurs sont vraiment proches!
Je suis remonté au classement général et au classement rookie après ces deux courses. Mais pas suffisamment à mon goût et je compte bien décrocher un podium au général le plus vite possible.

Prochain rendez-vous les 17&18 août au Nürbürgring F1.